Le ginkgo biloba

avril 23, 2020

Originaire du sud de la chine, le ginkgo biloba est employé depuis fort longtemps pour ses propriétés médicinales. Ses feuilles et leurs extraits sont utilisées pour améliorer la circulation sanguine, renforcer les fonctions cérébrales. Le ginkgo est connu pour ses bienfaits sur le cerveau, la mémoire, la phlébite, les hémorroïdes. Il est aussi très précieux pour traiter l’asthme et les allergies.


Habitat et culture

Originaire de Chine, le ginkgo y est cultivé dans de grandes plantations, de même que dans le sud ouest de la France et aux Etats-Unis. Il produit des  feuilles vert-jaune en forme d’éventail et de « pseudo fruits » ronds. Les feuilles et pseudo-fruits sont récoltés en automne.


Parties utilisées

On utilise les feuilles qui améliorent la circulation et la mémoire. Les graines sont prescrites en Chine pour soigner les troubles urinaires et les difficultés respiratoires.


Principaux constituants et effets

Le ginkgo contient des flavonoïdes (antioxydants), des ginkgolides et bilobalides qui améliorent la circulation sanguine.


Usages traditionnels et courants

Le ginkgo favorise une bonne circulation sanguine grâce à ses actions anticoagulantes, anti-agrégantes et vasodilatatrices. Il évite la formation de thromboses, de caillots. Il est utilisé pour lutter contre l’insuffisance circulatoire en cas d’artérite, de jambes lourdes, de varices, d’œdèmes des membres inférieurs, d’hémorroïdes et de maladie de Raynaud (extrémités froides).
Des recherches approfondies ont établi l’importance du ginkgo dans le renforcement  des fonctions cérébrales notamment en cas de démence sénile ou début de maladie d’Alzheimer. Le ginkgo ralentit le vieillissement cellulaire, stimule la mémoire,  la concentration, le raisonnement et réduit le risque d’AVC.
Ses effets anti allergéniques et anti-inflammatoires en font un allié précieux pour traiter l’asthme et les allergies.


Recherches en cours

Les recherches ont démontré les effets bénéfiques du ginkgo sur la circulation du sang notamment au niveau du cerveau. Cette plante soulage les troubles liés au vieillissement. Désormais les spécialistes orientent leurs recherches sur le ginkgo concernant la maladie d’Alzheimer et la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).


L'expérimentation à montré que l'extrait de feuille de Ginkgo :
améliore le tonus de la paroi veineuse
active la circulation de retour
exerce un effet favorable sur la dilatation capillaire, l'œdème, les états inflammatoires et douloureux, en inhibant l'action de certaines substances de l'organisme comme l'histamine et la sérotonine.

Il en ressort que la plante peut être considérée comme un bon phlébotonique susceptible d'être utilisé avec succès contre l'insuffisance veineuse et les divers troubles en résultant. Elle est notamment indiquée pour le traitement des varices (dont on connait la fréquence actuelle, surtout chez la femme) et est à même de pallier les inconvénients d'ordre fonctionnel et esthétique qu'elles entraînent.

Des expériences récentes ont permis de constater que les extraits de feuilles de Ginkgo Biloba agissaient sur la circulation cérébrale et artérielle périphérique en provoquant une augmentation du débit sanguin cérébral (surtout chez les sujets âgés), et une vaso-dilatation des petits vaisseaux artériels des membres.