Le desmodium

juin 1, 2020

Le desmodium est une plante herbacée vivace aux longues tiges rampantes, aux fleurs légèrement pourpres et aux feuilles composées de trois folioles ovales.


Habitat et culture

C’est une plante originaire d’Afrique de l’ouest, elle pousse également dans les zones équatoriales humides.


Parties utilisées

On utilise les parties aériennes de la plante, c'est-à-dire les feuilles et les tiges.


Constituants

Le desmodium contient principalement des alcaloïdes isoquinoléiques.


Histoire et traditions

Le desmodium est employé dans la médecine traditionnelle de l’Afrique Occidentale comme traitement de l’asthme, des infections ORL, de la jaunisse (phase de début des hépatites virales A ou B), des ulcères d’estomac. Les médecins traditionnels d’Amérique latine l’utilisent contre l’épilepsie et la constipation.


Effets et usages médicinaux

Le desmodium est principalement un hépatoprotecteur, également anti-allergique et antispasmodique. Il contient des saponosides triterpéniques, des flavonoïdes et anthocyanosides, des alcaloïdes. Expérimentalement, il a fait la preuve de sont efficacité protectrice de la cellule du foie dans l'hépatite toxique. L'expérience clinique justifie son utilisation dans plusieurs des indications suivantes : hépatites virales A et B au stade de début, prévention des effets secondaires des chimiothérapies, asthme et allergies (mais pas en crise), migraines.


Recherches en cours

Les recherches montrent que le desmodium a une activité antispasmodique et anti-asthmatique. Des études pharmacologiques démontrent une action positive sur les transaminases, d’où son effet de protection du foie face aux inflammations d’origine infectieuse ou toxique (hépatoprotection).