Le poivrier commun (piper nigrum)

déc. 2, 2019

L'extrait de piper nigrum (poivrier commun) agit comme "thermonutriment" et peut être considéré comme un exhausteur nutritionnel qui augmente l'absorption digestive des nutriments. Cette action se manifeste à travers une intervention directe sur les mécanismes non spécifiques d'absorption du tractus gastro-inestinal, en influant sur la sécrétion gastrique, la capacité émulsifiante des sucs gastriques, l'activité des sytèmes enzymatiques de transport actif des nutriments.

Description

Le piper nigrum est une liane vivace à petits fruits ronds et verts en grappes qui rougissent en mûrissant.


Habitat et culture

Originaire du sud-ouest de l’inde, le poivrier est cultivé dans les régions tropicales. Les grains de poivre noir cueillis avant maturité sont ensuite séchés.


Parties utilisées

On utilise les fruits et l’huile essentielle.


Constituants

L’huile essentielle de piper nigrum contient jusqu’à 9% d’alcaloïdes, environ 11% de protéïnes et des sels minéraux.


Histoire et traditions

Cultivé pour ses vertus aromatiques et médicinales depuis des millénaires, le poivre a été pendant longtemps l’une des principales épices commerciales.


Effets et usages médicinaux

Le goût piquant du poivre reflète son action stimulante et antiseptique sur les systèmes digestif et circulatoire. Il est utilisé, seul ou en association avec d’autres plantes et épices, pour améliorer la digestion en cas de nausée, de flatulences, de ballonnements, de constipation ou de manque d’appétit. L’huile essentielle soulage les douleurs rhumatismales et dentaires. Elle est antiseptique, antibactérienne et fait chuter la fièvre.


Recherches en cours

La pipérine, principal constituant du poivre, est listée comme immunomodulateur,  antioxydant, antiasthmatique, anticancéreux, anti-inflammatoire, antiulcéreux et antiamibien. La pipérine semble faciliter l’absorption des remèdes et médicaments, par exemple la curcumine, et dans certains cas, ralentir leur élimination par le foie.