Les troubles du sommeil

Plus de 70% des français se plaignent d’insomnie et plus généralement de troubles du sommeil. De la difficulté d’endormissement passagère à l’insomnie chronique, des solutions multiples existent.

On constate deux types d’insomnie

- L’insomnie passagère qui peut durer de quelques jours à quelques semaines et dont l’origine est généralement liée à une situation ponctuelle bien identifiable. Ces insomnies occasionnelles peuvent dans certains cas générer un problème chronique.
- L’insomnie chronique se caractérise par sa durée et par sa fréquence. Elle s’étale sur des mois, voire des années et survient au moins trois nuits par semaine.
Qu’elle soit passagère ou chronique, l’insomnie se définit par différents symptômes : une difficulté à s’endormir, des réveils intermittents durant la nuit, un réveil prématuré. Ces troubles du sommeil touchent plus régulièrement les femmes et les personnes de plus de 50 ans. Après 50/60 ans, on a plus de mal à s’endormir, le sommeil devient plus léger, on se rendort plus difficilement en cas de réveil, ce qui est source fatigue et de somnolence dans la journée.

Les causes du mal dormir sont multiples

Un environnement peu propice au sommeil comme la luminosité ou le bruit ambiant, une consommation excessive de caféine, le stress ou les inquiétudes, le contenu et le moment des repas mais également des problèmes de santé chroniques ou aigus.
Ces troubles peuvent avoir des conséquences sur la santé notamment une fatigue accrue, des moments de somnolence, une certaine irritabilité, des pertes de mémoire, des migraines et même des problèmes dépressifs.
Il est ainsi important de ne pas laisser l’insomnie s’installer. Avant le recours aux somnifères et leur accoutumance, de bonnes habitudes de vie, des traitements non médicamenteux peuvent vous aider à faire de beaux rêves.

Les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité et quelques règles de vie peuvent vous aider à passer une bonne nuit

Evitez la caféine et la théine, le sport et les écrans le soir. Préférez un dîner léger, une chambre pas trop chauffée (18°C). Adoptez une bonne literie et favorisez des rituels du coucher comme des exercices de relaxation pour baisser son anxiété et relâcher ses muscles.
Les remèdes naturels comme les plantes du sommeil peuvent être aussi une aide précieuse pour tous ceux qui souffrent d’insomnie et de réveils nocturnes.

  • Le coquelicot permet de réduire les états de nervosité, il facilite l’endormissement et favorise un bon sommeil.
  • La mélisse est incontournable, elle améliore la qualité du sommeil et contribue à une relaxation optimale.
  • L’aubépine aide à maintenir un sommeil naturel.
  • Le tilleul, riche en flavonoïdes, favorise l’apaisement et l’endormissement

RETROUVER L'ARTICLE COMPLET DANS VOTRE NUTRIMAG N°1

Catégories

Auteur