La Coenzyme Q10

juin 23, 2020

Isolée pour la première fois en 1957 sous le nom de «ubiquinone», en raison de sa présence dans toutes les cellules humaines, la coenzyme Q10 ou CoQ10 agit conjointement avec d’autres enzymes pour assurer de nombreuses réactions chimiques vitales. En plus de son rôle essentiel dans la production d’énergie au sein des cellules, la CoQ10 est un excellent antioxydant qui s’oppose à l’agression oxydative causée par les radicaux libres.

La CoQ10 allongerait la durée de vie

Selon la théorie mitochondriale du vieillissement, l’agression oxydative au niveau des mitochondries est à l’origine du vieillissement. En deux mots, plus les dommages oxydatifs sur nos mitochondries sont importants, plus notre durée de vie diminue. 
Par conséquent, s’il est possible de protéger nos mitochondries et de faire en sorte que leur production d’énergie soit «propre et efficace», il est possible de ralentir le processus de vieillissement. Cela signifie non seulement une vie plus longue, mais aussi une meilleure santé.

La CoQ10 préserverait la fonction cérébrale et combattrait la migraine

La fréquence et la distribution de la migraine sont bien connues en France, pays dans lequel de grandes études épidémiologiques ont été réalisées sur cette maladie. La prévalence de la migraine a ainsi pu être estimée à près de 20 % de la population adulte avec une nette prédominance féminine (environ 3 femmes pour un homme). La CoQ10 est si efficace dans la gestion des migraines qu’elle est désormais classée parmi les onze «médicaments» les plus efficaces pour prévenir les migraines par la Canadian Headache Society.

La CoQ10 permet de lutter contre le vieillissement cutané

Les niveaux de CoQ10 diminuant avec l’âge, un complément de CoQ10 permet de lutter contre les effets du vieillissement cutané : rides et fragilité de la peau.
Les chercheurs ont trouvé une chute importante de la fonction mitochondriale des cellules superficielles de la peau (kératinocytes) provenant de biopsies de peau de donneurs âgés comparativement à celles de sujets plus jeunes.

La CoQ10 et la maladie d’Alzheimer

Le mauvais fonctionnement de nos mitochondries, dû aux agressions oxydatives et à l’inflammation chronique qui en résulte, est la cause des maladies neuro dégénératives comme la maladie d’Alzheimer, de Parkinson. 
Les effets bénéfiques de la CoQ10 pour les personnes souffrant de ces maladies a amené les scientifiques à rechercher des moyens pour prévenir ces maladies et agir sur leurs causes, plutôt que de simplement traiter les symptômes.


Nouveaux développements dans la santé cardiovasculaire

Le cœur et les vaisseaux sanguins sont riches en mitochondries. C’est ce qui a amené les chercheurs à étudier la CoQ10 comme un moyen d’améliorer la santé cardiaque et des vaisseaux sanguins.
 
En moins d’une décennie, nous avons vu l’émergence de nouvelles découvertes remarquables sur la CoQ10 et ses avantages cardiovasculaires.

> Retrouvez le dossier complet dans votre Nutrinia Magazine